Le blog de Louis Lepioufle

Culture, Economy, Life, News, Politics

Al Gore, le nobel d'une vérité qui dérange

En attribuant à l’ancien Vice-président des Etats-Unis d’Amérique Al Gore ainsi qu’au GIEC (Groupement Intergouvernemental d’experts sur l’Evolution du Climat) le Prix Nobel de la Paix, le comité Norvégien met un pied dans l’eau qui risque de faire beuacoup de remous !

Loin de penser que le travail d’Al Gore n’est pas intéressant et fort important, il convient de préciser quelques informations à propos de l’homme et du contexte. Tout d’abord prenons un élément dévoilé par le journal anglais The Guardian1 selon lequel ce cher défenseur de notre planète a consommé, en 2006, 221.000 kWh d’électricité, soit 20 fois la moyenne nationale des Etats-Unis, qui est pourtant déjà très élevé… Second élément, dans le film « An Inconvenient Truth », Al Gore fait état de nombreuses afirmations qui restent sans échos dans les démonstrations de scientifiques…

Cependant, je n’irais pas jusqu’à relier l’idée selon laquelle nous ne sommes pour rien dans ce réchauffement comme l’a fait un documentaire de la BBC (disponible sur Dailymotion) mais juste signaler que la thèse développée par Al Gore doit faire état que le réchauffement climatique est un des éléments fondateurs de notre planète. Les ères glaciaires ont déjà eu lieu et elles existeront dans l’avenir mais l’Homme a eu des effets extrêmement grave sur notre planète, renversant la tendance et accentuant l’évolution de notre ère.

On ne peut donc que ce féliciter de la remise de ce prix nobel à Al Gore et au comité issu des Nation-Unis, leurs travaux permettent en effet de participer à la dissémination de l’influence de l’homme sur le changement climatique2 !

Dans la suite de cet article, un résumé de quelques faits issus du réchauffement sur le blog Reactionism Watch

1 An inconvenient truth: eco-warrior Al Gore’s bloated gas and electricity bills, par Ed Pilkington, The Guardian, 2007/02/28

2 Gore Shares Peace Prize for Climate Change Work, par Walter Gibbs et Sarah Lyall, New-York Times, 2007/10/13

Pour finir, une publicité de WWF sur le réchauffement climatique :

[dailymotion id=1BGuvVU2Opqkd5ycU]

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>